Asinerie Pierretoun
# USTEKABE

Les surprises de Maitena et de son Ama

Avec Ama, on cherche le plus possible à trouver des hébergements et des choses à faire qui sortent un peu des sentiers battus. On vous dévoile quelques-uns de nos bons plans en Pays de Hasparren et de La Bastide Clairence !

Maitena Votre guide surprises en tout genre
# Harpeak
Grottes Isturitz & Oxocelhaya

Brillez de mille feux

Visite photographique des Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya

Avec Ama, on partage la même passion pour la photo. On part jamais en balade sans notre appareil photo ! On avait déjà visité les grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya, mais sans pouvoir y prendre de photos. Alors quand on a vu qu’il y avait une visite photographique d’organisée, on a sauté sur l’occasion. Et on a pas été déçues ! Les stalactites et les stalagmites ont été nos sujets préférés ! Et sitôt capturées, sitôt partagées sur les réseaux sociaux !

Ça se passe où et quand ?
Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya
Date : tous les 1° samedis du mois de 9h à 10h30, pour les groupes et sur RDV

+ d’infos : Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya : (+33) 5 59 29 64 72

www.grottes-isturitz.com

# Besta
Danseurs Basques

Visite chantée de La Bastide

Avec Ama, on a repéré sur l’agenda du site Internet de l’Office de Tourisme une visite animée. On réserve notre place et on arrive à 20h, sur la Place des Arceaux à La Bastide Clairence. D’autres visiteurs nous rejoignent et la visite commence. On suit les pas de Claire, la guide, qui nous donne des renseignements sur l’histoire de La Bastide Clairence, l’architecture et les points d’intérêt du village. A chaque étape, et à la fin des explications de Claire, on a des chants et / ou des danses. Les filles ont de belles robes, et elles dansent trop bien. Plus tard je voudrais être à leur place. Et le groupe de femmes qui chante a de belles voix. Entre les étapes, on suit les musiciens qui nous ouvrent le chemin en musique ! Déjà 22h ? C’est passé trop vite !

Ça se passe où et quand ?
La Bastide Clairence
Date : un mardi du mois de juillet et un autre du mois d’août, à 20h sur la place des Arceaux à La Bastide Clairence

+ d’infos : (+33) 5 59 29 65 05 

# LASAI
Campétoile - Les Terrasses de Xapitalia

Chouette un hébergement rigolo!

Ama nous a réservé un Campétoile au camping des Terrasses de Xapitalea à Hasparren. Elle a pas voulu m’en dire plus alors je m’imagine plein de choses, et il me tarde trop de voir ce que c’est.  Arrivées au camping, Jean Marie et Dominique nous accueillent et nous amènent au Campétoile. C’est encore mieux que ce que j’imaginais : c’est comme une cabane, construite en bois et en toile et qui est sur pilotis. Mais ce qui est encore plus chouette, c’est qu’avec la toile de toit cristal, on voit tout le ciel et les étoiles. C’est trop beau ! Allongées dans nos duvets, on va pouvoir s’endormir en comptant les étoiles !

Le lendemain matin, j’ai encore la tête dans les étoiles. On prend notre petit déjeuner sur la petite table et les bancs en bois qui sont sous la “tente”. Ama a eu une trop bonne idée de venir ici. Les copines seront trop jalouses quand je vais leur raconter !!!!

Camping les Terrasses de Xapitalia

www.camping-au-pays-basque.fr

(+33) 05 59 55 02 15 / 06 46 27 41 65

# #traktorez
igoera

En remorque

Grimper au sommet du Baigura à Mendionde … en tracteur !

Ama et moi, on aime bien aller au sommet des montagnes pour voir le paysage de là haut. Et depuis le sommet du Baigura, on nous a dit que la vue était trop chouette. Et qu’en plus, on pouvait y monter en tracteur : génial ! Arrivées à la base de loisirs du Baigura, on prend nos billets à l’accueil et on s’installe dans l'un des 2 wagons du tracteur qui peuvent transporter 40 personnes. En plus de nous, il y a des randonneurs, et aussi des TTT istes, VTT istes et parapentistes, qui mettent leur matériel dans la remorque attelée à l’arrière des wagons.

Le tracteur démarre, et tout au long de la montée, on peut voir le paysage qui défile. Les randonneurs que nous croisons nous saluent, avant de reprendre leur chemin. Au bout d’une vingtaine de minutes, on arrive au sommet.Après nous avoir déposé, le tracteur repart à vide, ou avec à son bord des randonneurs qui ne souhaitent pas redescendre à pied.

De notre côté, avec Ama, on admire le paysage. Grâce à la table d’orientation, on peut savoir le nom des montagnes qu’on voit. On aperçoit aussi quelques pottoks (petits chevaux en basque) et des brebis qui mangent de l’herbe. Et on en profite pour prendre plein de photos aussi, comme ça je pourrai les montrer aux copines à la rentrée.

Les parapentistes qui sont montés avec nous préparent leur décollage. On les voit qui s’élancent et commencent à tourner dans le ciel. C’est trop beau ! Et puis ça donne trop envie. Une heure plus tard, le tracteur remonte et on redescend à la base, la tête pleine de souvenirs ! La prochaine fois, Ama m’a promis que l’on descendrait du tracteur au niveau du sentier de découverte. Il y a plein de panneaux qui expliquent la faune, la flore, la géologie du massif.

 Contact : 05 59 37 69 05 ou 06 84 78 65 09

www.baigura.com

# Astoz
ibilketa

A dos d’âne !

Comme j'adore les ânes, Ama m'a promis d'aller visiter l'Asinerie de Pierretoun de La Bastide-Clairence, elle y propose pleins de savons artisanaux. A peine la porte d'entrée franchie, la vue et surtout l'odorat sont à la fête...comme ça sent bon!!! Tous leurs produits à base de lait d'ânesse et autres articles de beauté sont 100 % naturels et dégagent les parfums doux des produits sains. Que de choix entre les savons en pain, liquides, les gels douches, les shampoings, ou encore un "coin pour les papas"... Et ce que j'aime par dessus tout c'est d'aller voir les ânes...

Réservation directe L'asinerie de Pierretoun

(+33) 5 59 31 58 39 www.anes-pays-basque.com

Le sentier sculpturel de Marmau à Hasparren

Avec Ama, on a entendu parler du sentier sculpturel de Marmau. Il se trouve au quartier Elizaberri et il est ouvert de mai à début septembre.  

C’est chouette parce que tout au long de la randonnée, qui fait 5 km, on peut voir différentes sculptures, qui ont été fabriquées par différents artistes ou par les enfants des écoles du Pays de Hasparren.

Chaque oeuvre est différente, on s’arrête devant chacune. Du coup, on ne se rend pas compte qu’on a fait 5 km.

J’y retournerai avec des copines c’est sûr !  

#marmau Informations : http://marmau.eklablog.com/

 

 

Vous l'aurez compris,
le Pays Basque se vit toute l'année !