Hasparren au Pays Basque
# HAZ
PAR
NE

Hasparren

La superficie de Hasparren est impressionnante, c'est la commune du Pays Basque la plus étendue avec des 77 km²... Du bourg de Hasparren au mont Ursuia qui veille sur elle, il y a de belles balades à faire! Son nom viendrait du basque "Ahaizparren" ou Cité des chênes... D'ailleurs, ce bel arbre constitue son blason.

Peio Votre guide Patrimoine et découvertes
# LA
PUR
DI
Hasparren au Pays Basque

Le village

Les origines supposées de Hasparren remontent à l'époque des Romains. Après avoir probablement été un oppidum (habitat fortifié protohistorique), Hasparren était chef-lieu d'un territoire de la civitas de Dax. L'inscription du IIIème siècle à l'intérieur de l'église mentionne Hasparren comme une commune de la Novempopulanie, une province de l'empire romain.

Au Moyen Âge, son activité se constituait principalement de l'artisanat, grâce au travail des tanneurs, des chocolatiers et des burandiers. Hasparren a connu une révolte des femmes en 1784 en contestation de l'instauration d'une franchise commerciale. Le clocher de l'église est alors détruit pour être reconstruit en 1816.
A partir du 18ème siècle, l'activité commerciale se développe et la population augmente. Il y a actuellement onze quartiers dispersés autour du bourg. L'activité agricole reste une ressource importante, mais la ville possède jusque vers 1970 de nombreuses tanneries qui font sa renommée dans le domaine de la confection de chaussures. Aujourd’hui, l'économie locale repose sur l’artisanat, l’agro-alimentaire et l’industrie de pointe.

Baladez vous dans ses rues en pente à partir de la place de l'église, vous pourrez y admirer les maisons à colombages, anciennes fermes basques qui datent des 17ème et 18ème siècles.

Pour le plaisir des yeux, prenez la route impériale des Cimes entre Bayonne et Hasparren (elle permettait aux troupes de Napoléon 1er de rejoindre Saint-Jean Pied de Port pendant la guerre d'Espagne). Un panorama époustouflant sur la chaîne des Pyrénées s'offre à vous...

# KA
PE
RAK
Chapelle du Sacré Coeur - Hasparren Pays Basque

Eglise et chapelles

L'église Saint-Jean-Baptiste de Hasparren a été construite au 16ème siècle et transformée au 19ème siècle. On peut y admirer ses belles tribunes en bois construites en 1859 et 1859. Dans les soubassements du maître-autel, une inscription romaine fait référence à l'importance de Hasparren comme chef-lieu d'un territoire de la Novempopulanie. 
Une pierre romaine découverte lors de la rénovation de l'église est reproduite sur le mur extérieur sous le préau. On y lit "Prêtre, ainsi que magistrat, questeur et chef du pagus, Verus, s'étant acquitté de la mission qui lui fut confiée, obtint pour les neuf peuples, la séparation des Gaulois. De retour de la ville de Rome, il dédie cet autel au génie du pays".

La chapelle du Sacré-Coeur en haut de la rue de l'Ursuia a été bâtie en 1841 puis reconstruite entre 1928 et 1931. La visite s'impose pour sa riche décoration intérieure et ses mosaïques.

# EI
HART
ZEA
La maison Eihartzea, maison de Francis Jammes à Hasparren

Francis Jammes

"Le mont de Hasparren, ma dernière patrie, 

Appose sur le ciel la ligne d’Ursuia,

Et cette signature atteste que ma vie

Comme une hauteur sombre au soir se dépouilla."

Le poète Francis Jammes (1868-1938) a habité Hasparren à partir de 1920 et s'installe avec sa famille dans la maison Eihartzea suite à un héritage. "Les mystères douloureux", un de ses poèmes les plus connus, est repris par Georges Brassens pour sa chanson "La prière"

La maison Eihartzea accueille les associations culturelles de Hasparren et organise des expositions.

# ZER
BER
RI
Mont Ursuia - Hasparren Pays Basque

Pour aller plus loin...

Les temps forts de Hasparren 

  • Le marché des producteurs fermier le samedi matin
  • Le Lehengo Hazparne, reconstitution de Hasparren autrefois le 11 août
  • La Fête du Talo  en septembre

A Hasparren,

il fait bon vivre toute l'année